La traduction littérale des expressions

Etudier une langue peut avoir son lot de défis, mais aussi son lot de moments savoureux. Surtout quand on traduit certaines expressions littéralement d’une langue à l’autre.
Par exemple, vous comprendriez si un Anglophone essayait de communiquer littéralement avec vous ?
Voici une petite liste d’expressions qui peuvent donner tout autre chose une fois traduites mot-à-mot :

“Sucrer les fraises” : to lose one’s marbles (littéralement, perdre ses billes)

“Avoir mal aux cheveux” : to be hung-over (planer)

“Être soupe-au-lait” : to have a short fuse (avoir la mèche petite)

“Taper dans l’oeil” : to be taken by someone (être pris par quelqu’un)

“Chanter comme une casserole” : to have a tin ear (avoir une oreille en étain)

“Être casse-cou” : to be a daredevil (être un petit diable)

“Ne pas être né de la dernière pluie” : not to have come down in the last shower (ne pas être venu de la dernière douche)

“Être un moulin à paroles” : to be a chatterbox

“Garder la bouche-cousue” : ‘Mum’s the word!’ (‘Maman est le mot !’)

“Avoir du pain sur la planche” : to have a lot on your plate (avoir son assiette pleine)

“Entre chien et loup” : at dusk (au crépuscule)

“Se payer la tête de quelqu’un” : to take the mickey out of someone

“Couper les ponts” : to sever all contact (rompre tout contact)

“Des clous !” : ‘Hell no!’

“Prendre des vessies pour des lanternes” : to think the Moon is made of cheese (croire que la Lune est faite de fromage)

“Ne pas avoir les yeux en face des trous” : not see straight (ne pas voir clair)

“Raconter des salades” : to pull someone’s leg (tirer la jambe de quelqu’un)

“Apprendre sur le tas” : to learn on the job (apprendre sur le travail)

Les avez-vous toutes comprises ?

Quelles sont vos expressions préférées ?

 

Ce site utilise des cookies de suivi afin d’améliorer l’expérience utilisateur. En utilisant notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies de suivi, conformément à notre politique en matière de cookies.

Acceptez